questions Fréquentes sur les Gaz RS

RS-45 (R434A) est substitut HFC pour le R22 dans la plupart des applications à détente variable.

Composants : R134a R125 R143 R600a
RS45 (R434A) 16% 63.2 18 2.8
Isceon 29
R422D
31.5% 65.1   3.4

Il y a deux différences importantes entre les deux produits:

  • Le glissement du R-422D est de 4,6 º C contre 1,5 ° C seulement pour le RS-45.
  • Le RS-45 n'a jamais de perte de rendement par rapport à R-22, contrairement au R-422D qui, a une évaporation à -10 º C, peut avoir une perte de rendement de 4% et à une évaporation à -20 º C, peut avoir une perdre jusqu’à 8%.

Pourquoi choisir le RS-45 ?

 Avec le RS-45 vous évitez ces 2 problèmes :

- Dans les climatisations ou refroidisseurs d'eau de taille importante, des problèmes de puissances apparaissent avec le R-422D. Si l'installation n'est pas surdimensionnée (la majorité des cas), vous avez des pertes de rendement et n’atteignez plus les températures nominales.

- Dans le froid commercial et industriel, le R-422D n’est généralement pas considéré comme une solution en raison de pertes de capacité frigorifiques pouvant aller jusqu'à 8% et dans de nombreuses installations sensibles comme l’alimentaire, elles ne sont pas acceptables.

Alors, pour éviter une perte de performance, l'installateur peut choisir de passer l'installation au R-404A avec tout ce qui implique : retrofit complet de l’installation (vannes, détendeurs, rinçage et le nettoyage des canalisations, 2-3 vidanges d'huile, le travail de nuits ou les week-ends, etc ) En conséquence, une facture énorme pour le client final, qui en temps de crise essaye plutôt de réduire les coûts.

Ainsi, le RS-45  fonctionnant avec les huiles minérales et n'ayant pas de perte de puissance, il est le fluide de remplacement idéal et la solution la plus économique pour remplacer le R-22. La seule précaution est généralement d’ouvrir la valve du détendeur.

Oui. Il n'est pas nécessaire de passer à un polyolester synthétique (POE) avec le RS-45. Il fonctionne de manière satisfaisante avec les huiles minérales traditionnelles.

Il est de 1.5°C.  Il est très bas et le RS-45 se comporte comme un fluide quasi-azétrope.

Oui. RS-45 a été classé ASHRAE R434A avec une classification de A1, qui correspond à une faible toxicité et non inflammable dans toutes les conditions de fractionnement.

Les composants individuels qui composent RS-45 sont largement utilisés dans tous les compresseurs produits par les grands fabricants.

Les taux de compression élevés peuvent entraîner une augmentation des dépenses énergétiques et endommager le compresseur. Le RS-45 n’engendre pas ces problèmes car il a un taux de compression qui correspond au R22 dans l'ensemble des applications où le R22 est généralement trouvé.

La recommandation standard est de ne pas mélanger les réfrigérants.  Le RS-45 ne forment pas un mélange azéotropique avec R22, ainsi l'ajout de RS-45 au R22 dans un système ne génère pas de pressions les plus élevées. Sur le plan strictement technique, les expériences ont démontré que le RS-45 peut être ajouté au R22, en toutes proportions, sans effet indésirable.

RS-45 a montré des résultats comparables au R22 dans les systèmes où un dispositif d'expansion réglable est présent. RS-45 est particulièrement efficace à basse température. Les résultats montrent le bon retour d'huile pour le compresseur.

Parce que le RS-45 est un mélange, la recommandation est de le charger dans le système sous la forme liquide. Toutefois, si la totalité du contenu de la bouteille est en cours de charge, la vapeur de fin de charge est acceptable.

Oui le RS-45 possède le code ASHRAE R434A avec une classification de A1, qui est de faible toxicité et non inflammable dans toutes les conditions de fractionnement.

La pression de refoulement du RS-45 est légèrement supérieure à celle du R22, mais semblable à celles du R407C.

La capacité du RS-45 est comparable au R22 de la haute à la basse température sur toute la gamme de température où le R22 est communément trouvé.

Les températures de refoulement du RS-45 sont nettement inférieures à celles du R22.

Le RS-45 est non inflammable à température ambiante et pression atmosphérique, et a la même classification A1 que R12, R134a, R404A, R409A (FX56), R507 (AZ-50), etc.

Les produits de décomposition du RS-45 soumis à une source à haute température sont semblables à ceux du R22. Les produits de décomposition dans chaque cas sont irritants et toxiques, et l'appareil respiratoire devra être porté lorsque la possibilité d'exposition existe. (fiche de sécurité).

Il n'y a pas de précautions particulières qui doivent être prises avec le RS-45. Comme avec tous les réfrigérants, le bon sens et un bon entretien sont toujours recommandés. Parce que l'utilisation de lubrifiants hygroscopiques POE synthétiques sont évités avec une interface RS-45, une attention scrupuleuse à la prévention de contamination par l'humidité n'est pas nécessaire, bien que la pénétration de l'humidité doit être évitée à tout moment.

Oui. Le RS-45 est compatible avec tous les matériaux couramment utilisés dans les systèmes qui ont été conçus et chargés de R22. Comme dans le cas de R22, la présence de magnésium et d’alliages de zinc devra être évitée.

Oui. RS-45 peut être récupéré et réutilisé après une opération de nettoyage et de remise en état.

La procédure de conversion du R22 au RS-45 est simple. Utiliser le même type de lubrifiant, changer le filtre déshydrateur et remplacer à peu près la même quantité de RS-45 que la charge R22 d'origine après son l'évacuation complète.

Le RS-45 a de plus grandes capacités pour les températures les plus basses. De plus sa température de glissement est plus basse (proche des azéotropiques). Mais sa masse molaire est plus importante, obligeant l’ouverture du détendeur pour permettre un flux plus important (identique au R404A). Par conséquent, pour les installations avec capillaire ou détendeur fixe, le RS44 sera recommandé.

Le RS-45 a un glissement faible (1.5°K) et évite tous les problèmes liés à un réfrigérant avec un glissement plus élevé, par exemple, le givrage de l'évaporateur, le fractionnement du mélange conduisant à des pressions plus élevées dans le condenseur. RS-45 est un substitut approprié pour R22 toute la gamme des températures où le R22 est généralement utilisé à des températures hautes et basses. RS-45 peut être utilisé pour remplacer le R22 sans la nécessité de changer l'huile minérale d'origine dans le système. Il n'y a donc pas de nécessité d'adaptation à un lubrifiant synthétique tel que les POE.

RS-45 (R434A) est compatible avec les matériaux couramment utilisés dans les systèmes de réfrigération précédemment chargés de R22. En général, les matières qui sont compatibles avec le R22 peuvent être utilisées avec une interface RS-45 (R434A).

Il est recommandé de vérifier la documentation de rénovation des fabricants de l'équipement et obtenir les recommandations des fabricants d'équipement en ce qui concerne la compatibilité des matériaux.

Dans les premiers systèmes d'exploitation au R22, le remplacement de certains joints peuvent être nécessaire en raison de la composition différente du RS-45 (R434A) qui contient des HFC.

Des tests montrent que le RS-45 offre un COP supérieur au R22 selon l’application et l'équipement.

RS-45 est conforme à la spécification frigorigène ARI 700 pour les réfrigérants fluorocarbures.

Comme c'est le cas avec tous les CFC, HCFC et HFC, une exposition élevée au RS-45 peut produire des effets anesthésiques. Des expositions très élevées peuvent provoquer des anomalies du rythme cardiaque comme c'est le cas avec tous les CFC, HCFC et HFC frigorigènes de base.

RS-45 est non inflammable tel que défini dans la norme ASHRAE EN 681-98 test, et n'a donc ni point d'éclair, ni limites d'explosion. La température d'auto-inflammation du RS-45 n'a pas été déterminée, mais elle devrait être supérieure à 750°C.

Les résultats des applications sont très bons. Le RS-45 est adapté pour les utilisations dans les systèmes noyés. Et le retour d’huile est encore amélioré avec des huiles POE.

Les détecteurs de fuites utilisés avec les HFC sont adaptés pour une utilisation avec le RS-45.

Le RS-50 (R442A) est un substitut HFC à faible PRG du R404A, du R507 mais aussi pour le R22, dans la plupart des applications à détente variable.

Ces 3 fluides ont un glissement de quasi similaires(entre 4.3 et 4.6)

Leur PRG est aussi proche, entre 1824 et 2107 pour le R407A.

La proportion de R227ea et de R152a ajouté dans le RS-50, permet une solubilité complète et plus stable des huiles en phase liquide et gazeuse, mais permet aussi d'augmenter les performances notamment en basses température. En effet, une bonne miscibilité augmente l’efficacité des systèmes frigorifiques. Ainsi l’huile ne pourra pas stagner dans les échangeurs comme dans les évaporateurs notamment à basses températures. Les échanges thermiques seront meilleurs si aucun film d’huile ne peut se créer sur les parois.

Voilà une des raisons de la plus haute performance du RS-50 sur tous les autres substituts actuels.

Oui. Il est complètement compatible aux huiles polyolester synthétique (POE) communément utilisés.

Non, le RS-50 n’est pas avec les huiles minérales et alkylbenzène pouvant être utilisés avec le R22. Un changement complet des huiles vers une POE est nécessaire en cas de replacement du R22 par le RS-50.

Le RS-50 à un coefficient de performance bien supérieur au R404A et R507, à basse température, ce qui apporte d’énormes économies d’énergie pour les utilisateurs. L’emprunte carbone est encore réduite par le PRG (GWP) de 1888 soit ½ du R404A.

Le RS-50 a pour objectif de remplacer, dans les nouveaux équipements, le R404A et R507 afin de bénéficier de son rendement énergétique supérieur et de son faible PRG.

Oui. RS-50 a été classé ASHRAE R442A avec une classification de A1, qui correspond à une faible toxicité et non inflammable dans toutes les conditions de fractionnement.

Les composants individuels qui composent RS-50 sont largement utilisés dans tous les compresseurs produits par les grands fabricants.

Les tests ont montré un COP considérablement plus haut du RS-50 par rapport au R404A et R507, ce qui entraine une économie d’énergie conséquente pour les utilisateurs.

Les tests effectués par des laboratoires indépendants ont démontré que le RS-50 à des rendements énergétiques supérieurs au R404A R507 R407A et R407F à basse température.

Comme le RS-50 est un mélange, la recommandation est de le charger dans le système sous la forme liquide. Toutefois, si la totalité du contenu de la bouteille est en cours de charge, la vapeur de fin de charge est acceptable.

La pression de refoulement du RS-50 est similaire au R404A et R507, et plus haute qu’au R22.

La capacité du RS-50 est supérieure au R404A et R507, avec une baisse de température plus rapide.

Les températures de refoulement du RS-50 sont inférieures à celles du R22 et plus hautes qu’au R404A et R507.

Le RS-50 est non inflammable à température ambiante et pression atmosphérique, et il a la même classification A1 que les R12, R134a, R404A, R409A (FX56), R507 (AZ-50), etc.

Les produits de décomposition du RS-50 soumis à une source à haute température sont semblables à ceux du R404A et R507. Les produits de décomposition dans chaque cas sont irritants et toxiques, et l'appareil respiratoire devra être porté lorsque la possibilité d'exposition existe. ( cf. fiche de sécurité).

Il n'y a pas de précautions particulières qui doivent être prises avec le RS-50. Comme avec tous les réfrigérants, le bon sens et un bon entretien sont toujours recommandés.

Oui. Le RS-50 est compatible avec tous les matériaux cou-ramment utilisés dans les systèmes qui ont été conçus et chargés de R404A, R507 et R22. Ainsi, la présence de ma-gnésium et d’alliages de zinc devra être évitée.

Oui. RS-50 peut être récupéré et réutilisé après une opération de nettoyage et de remise en état.

Utiliser le même type de lubrifiant polyester, changer le filtre déshydrateur et récupérer le fluide d’origine et recharger l’installation avec 10% de moins de fluide. Enfin ajuster ou changer la détente avec une valve 40% inférieur.

Si une huile minérale ou alkylbenzene est encore utilisée, comme souvent avec le R22, il est nécessaire de la changer avec une huile miscible, comme une polyolester. Veuillez vous rapprocher du fabricant de compresseur pour employer le bon type et viscosité. La quantité résiduelle d’huile initiale ne doit pas excéder 5 %.
Récupérer le fluide d’origine et recharger l’installation avec 10% de moins de fluide. Changer le filtre déshydrateur. Enfin, le débit massique du RS-50 étant le même que le R22, il n’est pas nécessaire de remplacer le détendeur, toutefois la surchauffe doit être vérifiée et le détente TXV ajusté si nécessaire.

Le RS-50 (R442A) est compatible avec les matériaux couramment utilisés dans les systèmes de réfrigération précédemment chargés de R22. En général, les matières qui sont compatibles avec le R22 peuvent être utilisées avec une interface RS-50 (R442A). Il est recommandé de vérifier la documentation de rénovation des fabricants de l'équipement et obtenir les recommandations des fabricants d'équipement en ce qui concerne la compatibilité des matériaux. Dans les premiers systèmes d'exploitation au R22, le remplacement de certains joints peut être nécessaire en raison de la composition différente du RS-50 (R442A) qui contient des HFC.

Des tests indépendants montrent que le RS-50 offre un COP bien supérieur au R404A et R507 à basse température.

Le RS-50 est conforme aux spécifications des réfrigérants de type ARI 700 pour les réfrigérants fluorocarbures.

Comme c'est le cas avec tous les CFC, HCFC et HFC, une exposition élevée au RS-50 peut produire des effets anesthésiques. Des expositions très élevées peuvent provoquer des anomalies du rythme cardiaque comme c'est le cas avec tous les CFC, HCFC et HFC frigorigènes de base.

RS-50 est non inflammable tel que défini dans les tests ASHRAE EN 681-09, et n'a donc ni point d'éclair, ni limite d'explosion. La température d'auto-inflammation du RS-50 n'a pas été déterminée, mais elle devrait être supérieure à 750°C.

Comme avec d’autres réfrigérants HFC, la zone doit être évacuée immédiatement. Les vapeurs peuvent se concentrer au niveau du sol et être longues à s’évacuer si la ventilation est insuffisante.

Les détecteurs de fuites utilisés avec les HFC sont adaptés pour une utilisation avec le RS-50.

Le RS-44 (R424A) est un substitut HFCs du R22.

Le RS-44 est un mélange de HFC-134a, HFC125, isopentane,
n-butane et d'isobutane.

 

Oui. Le RS-44 a été classé ASHRAE R424A avec une classification A1, qui correspond à une faible toxicité et non inflammable dans toutes les conditions de fractionnement.

RS-44 est un mélange différent du R417A, avec une capacité plus élevée et contenant en outre une combinaison de isopentane, de butane et l'isobutane qui prévoit le retour optimal d'huile au compresseur et de meilleurs échanges, tout en restant non inflammable.

Oui. Il n'est pas nécessaire de passer à un polyolester synthétique (POE) huile avec RS-44 qui fonctionne de manière satisfaisante avec les lubrifiants traditionnels. mais il peut évidemment fonctionner avec les huiles POE.

Les composants individuels qui composent RS-44 sont largement utilisés dans les compresseurs fabriqués par les grands fabricants.

La recommandation standard est de ne pas mélanger les réfrigérants. Mais le RS-44 ne forment pas un mélange azéotropique avec R22, ainsi l'ajout de RS-44 au R22 dans un système ne génère pas de pressions les plus élevées. Sur le plan strictement technique, les expériences ont démontrés
que les RS-44 peut être ajouté au R22, en toutes proportions, sans effet indésirable.

R417A n’étant pas très fréquent, Il n'y a pas suffisamment d'expérience dans le domaine pour être en mesure de commenter. Il est recommandé de replacer l’ISCEON 59 retrouvé dans le système et de le remplacer par RS-44.

Le RS-44 a été conçu comme un substitut de remplacement pour le R22 dans les équipements de conditionnement d'air existants sans avoir à remplacer le lubrifiant de l'huile minérale. À des températures plus basses, RS-45 est la solution préférée au R22.

Des tests montrent que le RS-44 a un coefficient de performance aussi important que le R22.

Des études de cas sur le RS-44 ont été réalisées dans une gamme d'applications fréquemment occupées par le R22, dont la climatisation de fenêtre, des aliments réfrigérés et pompes à chaleur commerciales dans les deux modes de chauffage et de refroidissement. Les résultats montrent un bon retour d'huile pour le compresseur et dans tous les cas un COP supérieur.

Un calcul basé sur un cycle de l'air conditionné standard donne un glissement évaporateur et condenseur d'environ 3°C. RSL a démontré, dans ses propres tests, que le RS-44 est un excellent remplaçant du R22 dans une variété de matériel de climatisation et que le glissement du fluide frigorigène ne nuit pas à la performance. RSL estime que les valeurs de glissement, calculées à partir des propriétés d'un fluide frigorigène zéotropiques, ne reflètent pas nécessairement le glissement observé dans une unité réelle. Par exemple, pour le R22, une chute de pression de 0,5 bar dans un évaporateur DX va entraîner un glissement de 2.8°C. En revanche, une pression similaire va entraîner un glissement de 0.8°C seulement avec le RS-44. Ce résultat apparemment paradoxal se produit parce que le glissement résultant de la modification de la composition du RS-44
travaille de façon opposée au glissement en raison de la chute de pression tendant à l'annuler.

Parce que RS-44 est un mélange de différents fluides, la recommandation est de le charger dans le système sous la forme liquide. Toutefois, si la totalité du contenu de la bouteille est transférée, alors la charge en vapeur est acceptable.

Oui. Le RS-44 est approuvé par l'Agence Américaine de Protection de l'Environnement en remplacement de R22 et figure sur la liste SNAP.

La pression de sortie du RS-44 est inférieure au R22.

RSL a testé le RS-44 dans une variété d'unités de climatisation dans des conditions d'exploitation réalistes. Dans tous les cas, la performance de refroidissement du RS-44 a été supérieure à celle du R22 qui travaille dans le même équipement dans des conditions comparables. Les calculs préliminaires de simulation basés sur un cycle simplifié suggère que la capacité de réfrigération du RS-44 peut être inférieure à celle du R22. En pratique, cela n'est pas soutenu par
les résultats provenant de l'équipement réel, confirmant que la capacité de refroidissement est déterminée par une combinaison de facteurs qui ne peut pas être facilement induite dans des calculs simples.

Les températures de refoulement du RS-44 sont nettement inférieures au R22.

Le RS-44 est ininflammable à température ambiante et pression atmosphérique et a la même classification que les R22, R134a, R404A, R409A (FX56), R507 (AZ-50), etc...

Il n'y a pas de précautions particulières à prendre pour ce fluide. Comme avec tous les réfrigérants, le bon sens et un bon entretien sont toujours recommandés. Parce que l'utilisation de lubrifiants hygroscopiques POE synthétiques sont évités avec une interface RS-44, une attention scrupuleuse à
la prévention de contamination par l'humidité n'est pas nécessaire, bien que la pénétration de l'humidité doit être évitée à tout moment.

Oui. Le RS-44 est compatible avec tous les matériaux couramment utilisés dans les systèmes qui ont été conçus et chargés de R22. Comme avec le R22, la présence de magnésium et alliages de zinc devrait être évitée.

Oui. RS-44 peut être récupéré et réutilisé après une opération de nettoyage et remise en état.

Le RS-44 est une alternative économique pour le R22, et son principal avantage est qu'il peut être utilisé pour remplacer le R22 sans nécessité de changer l'huile minérale d'origine dans le système. Il n'y a donc pas de nécessité d'adaptation à un lubrifiant synthétique tel que les POE.

Le RS-44 est une alternative économique pour le R22, et son principal avantage est qu'il peut être utilisé pour remplacer le R22 sans nécessité de changer l'huile minérale d'origine dans le système. Il n'y a donc pas de nécessité d'adaptation à un lubrifiant synthétique tel que les POE.

Oui. Parce que l'huile minérale d'origine est utilisée ici et non un lubrifiant synthétique. Les élastomères et les plastiques utilisés avec le R22 sont compatibles avec le RS-44.

Le RS-44 est conforme à la spécification des fluides frigorigènes ARI 700 à 04 pour les réfrigérants fluorocarbures.

conception : ©karmacommunication.fr - crédits photos